Bulletin mensuel N°16 du Système d’Alerte Précoce

La situation alimentaire est satisfaisante dans l’ensemble. Le comportement actuel du marché ne laisse pas entrevoir une situation de crise alimentaire généralisée car les marchés sont assez bien approvisionnés, en grande partie par les stocks commerçants dans la plupart des régions mais également par les stocks paysans spécifiquement dans les régions excédentaires.

Cette bonne disponibilité en denrées alimentaires a conforté une stabilité des prix des céréales voire de légères baisses par rapport au mois passé. De même, par rapport à l’année passée à la même période les prix sont stables (pour le mil) ou en baisse de l’ordre de 5% et 7%. De légères hausses (2% à 6%) sont observées comparativement au niveau moyen quinquennal.
 
Au plan nutritionnel, le dépistage de la malnutrition aiguë opérée chez les enfants de 0 à 5 ans au premier trimestre 2010 n’indique pas, à l’exception de la région du Sahel, des taux inquiétants dans l’ensemble comparativement à la même période 2009.
 
L’alimentation du bétail demeure toujours critique dans la région du Sahel, dans les parties septentrionales du Centre-Nord et dans les provinces de la Gnagna et de la Komondjari dans la région de l’Est à cause de l’absence totale de pâturage et du mauvais état physiologique des animaux.
 
Au plan agricole, à la faveur de la bonne pluviométrie enregistrée dans la zone soudanienne du pays, les semis se sont généralisés dans les régions de l’Ouest du Sud et du Sud-Ouest. Les préparations de champs se poursuivent dans les autres régions du pays et l’on a observé des semis localisés par endroits.
 
En perspective, la bonne disponibilité des produits céréaliers sur les marchés des régions, liée au déstockage opéré par les commerçants, la poursuite de l’opération de vente de céréales à prix social et les interventions humanitaires sont les facteurs qui contribuent et qui joueront un rôle important dans l’atténuation des difficultés alimentaires dans les zones à risque.
 
Le Directeur Général de la Promotion de l’Économie Rurale (DGPER)
Souleymane OUEDRAOGO

 

titre documents joints